La Fabrique de la Révolution

Résumé du projet

Le projet « La Fabrique de la Révolution » est centré sur une œuvre historique majeure du XIXe siècle, l’Histoire de la Révolution française de Jules Michelet. La première étape consiste dans la création d’un corpus électronique à partir des Papiers préparatoires de cette œuvre conservés à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (7 volumes, soit environ 2000 feuillets). Cet important ensemble documentaire n’a jamais encore été exploité systématiquement. Sa transcription numérique et son encodage permettront de le préserver en ouvrant au public sa consultation et son interrogation en ligne. Les chercheurs y trouveront un riche matériau jetant des éclairages nouveaux sur la méthode de travail de l’historien, ses sources, la succession des plans envisagés.

Au cours d’une deuxième étape, nous nous proposons de faire évoluer le projet vers un corpus électronique à entrées multiples permettant d’étudier la genèse de l’œuvre, sa réception et son contexte. Il réunira un ensemble de textes ou documents gravitant autour de l’édition de référence (Lacroix, 1868-69) : édition originale (1847-1853), manuscrit de l’œuvre (5 vol.), différents cours de Michelet traitant de la Révolution, notes préparatoires conservées à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (7 vol.), passages du Journal de l’auteur et de sa Correspondance. Ce corpus michelettiste sera enrichi par sa mise en relation avec d’autres œuvres consacrées à la Révolution française, notamment avec celles des historiens de la première moitié du XIXe siècle, dans le but de dresser le catalogue précis des sources de l’Histoire de la Révolution française, de relever des faits d’intertextualité et d’identifier les polémiques implicites. Le corpus numérique permettra d’explorer les processus de constitution du savoir historique dans une perspective génétique, intertextuelle et contextuelle.

Équipe

Paule Petitier
Porteur du projet
CERILAC – Université Paris Diderot
paule.petitier@univ-paris-diderot.fr